On s'en FISH
Gardez contact avec nous

SUPARIGS #2 – PVA Bag et Montages flottants

Trucs & Astuces

SUPARIGS #2 – PVA Bag et Montages flottants

Suite aujourd’hui de la web série qui va vous aider à choisir vos montages pour vos pêches ! Laurian Tarris vous embarque dans son carryall et vous explique quelques tips pour bien pêcher aux Solid Bags.

Nous sommes encore dans une période assez difficile pour la pêche et ce n’est pas notre petit LoLo (enfin grand lolo) qui dira le contraire. Alors pour remédier à cela Laurian nous donne quelques Tips pour aborder un pêche qu’il maitrise et qui souvent peut rapporter gros pour des sorties rapides.

1- Le montage :

Pour ceux qui ne pratiquent pas où très peu cette technique, une petite interlude montage s’impose ! Rien ne sert de se casser la tête mais quelques détails sont primordiaux pour bien aborder cette technique.

Tout d’abord, libre à vous de choisir un leadcore, un leader, du tubing, et j’en passe, pour plaquer votre corp de ligne par souci de discrétion. Ce choix de votre leader est loin d’être le plus important, ne vous tracassez pas trop… UNIQUE pré-requis : il faut impérativement utiliser un montage In-line pour facilité l’insertion du montage dans le sac (Le grammage du plomb dépendra de la taille de votre sac et de votre distance de lancer ou de dépose).

Question bas de ligne, ici encore rien de sorcier. Dans un premier temps, l’usage d’une tresse souple est nécessaire pour permettre au bas de ligne de bien s’insérer dans le sac et surtout pour permettre un bon déploiement du bas de ligne lors de sa dissolution. En ce qui concerne l’hameçon, là cela dépendra de votre appât, j’utilise a 100% des pop up de diamètres multiples (le plus souvent 10 ou 16mm) donc j’opte pour des hameçons style “choddy” (6-8-10) montés en D-Rig pour bien présenter les appâts flottants. N’oubliez pas de positionner un peu de pâte plombée à la hauteur souhaitée pour équilibrer votre Pop Up

2- Appâts et Amorçage :

Comme je le disais précédemment, j’utilise des esches flottantes dans mes sacs car j’aime que mon appât soit positionné juste au dessus de mon petit spot attractif crée par la dissolution du sac. L’effet visuel et mécanique est garanti, c’est redoutable !

N’hésitez pas varier les couleurs, les diamètres ainsi que les parfums de vos appâts. Il m’arrive souvent qu’en variant mon appât, je provoque une touche rapidement > soyons curieux et testez ! Pour remplir vos sacs solubles, là encore soyez créatif (et dieu sait que vous l’êtes). La combinaison miracle n’existe pas, vous devez juste trouver celle du moment (plus facile à dire qu’à faire je vous l’accorde les gars, mais honnêtement : TESTEZ) pellets, stick, mix brouillé, le choix est super large : tout est bon !

Je vous avoue avoir un petit faible pour les seules bouillettes broyées quasiment en farine avec une petite Pop-up de la même gamme surboostée à mort !

3- Trucs & Astuces :

Pour un max de précision et une pêche plus efficace, marquez votre corps de ligne avec un élastique ou utilisez des distances sticks pour toujours relancer au même endroit et donc créer une petite zone d’amorçage toute au long de votre pêche à la manière d’une pêche au feeder.

Pour remplir mes solid bags, j’utilise toujours le même mode de remplissage :

  • Un peu de mix au fond du sac
  • J’insère le plomb par dessus
  • je rempli mon bag à moitié de mix
  • je dépose l’appât
  • Je fini en le recouvrant encore d’un peu de mix

Tout ceci en faisant bien attention à ce que mon sac soit bien tassé couche après couche pour rester bien compact afin d’être plus précis et serein au lancer.

Ne négligez pas les graines, Decatlhon en vend de très bonnes qui plus est “PVA Friendly” (c’est à dire qu’elle ne dissoudront pas vos sacs solubles. Quand Les poissons sont boudeurs ce choix peut vite débloquer la situation.

Pour fermer vos sacs deux méthodes s’offrent à vous : nouer le sac de ruban soluble (la méthode simple) ou si vous êtes comme moi et que vous aimez lécher ( je parle des sacs) twistez le sac entre vos doigts avec de la salive cela permet un meilleur contrôle pour la tension du sac. Enfin, pour finir, si vous utilisez cette méthode en été et que vous lancez à longue distance : doublez votre sac !

Voilà une méthode que j’adore vraiment, et que j’utilise beaucoup de Décembre à Avril.

Attention tout de même, ce n’est pas une méthode miracle, il ne suffit pas de lancer votre sac au milieu du lac pour faire un Fish n’importe ou et n’importe quand ! Comme dans une pêche classique, il faut sonder, être précis, utiliser de bons appâts et surtout avoir un minimum de réflexion et de connaissance sur le comportement des poissons que vous convoitez… Sinon vous courez tout droit vers le CAPOT !

Commentaires

Plus sur Trucs & Astuces

Boutique en ligne de produit et vêtements pour la carpe On s'en FISH
Découvres les Black&Whites bobins de chez Korda

Facebook

Carte des spots de pêche de la Carpe en France
Offre promo SNOUT pour On s'en FISH

Bouillant sur On s’en FISH

Remonter en haut