On s'en FISH
Gardez contact avec nous

AlloFishé #5 – Destination H2O #6 A la redécouverte du Lac du Der

AlloFishé

AlloFishé #5 – Destination H2O #6 A la redécouverte du Lac du Der

Bientôt 2 ans et demi que notre ami Jocelyn Dupré a lancé sa série de vidéos Destination H2O dans le but de faire partager sa vision de la pêche et sa passion pour les grands lacs. Ce 6ème opus nous emmène sur les berges du plus grand lac de plaine artificiel d’Europe:
LE LAC DU DER 

Pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas encore cette série, on vous encourage vivement à aller découvrir les premiers épisodes, disponibles sur la chaîne Youtube de Nash France. A l’origine, le but était de partager une vidéo “souvenir” d’une session à Bin El Ouidane. Le public ayant répondu présent, Jocelyn a donc naturellement décidé de continuer sur cette voie en gardant la recette du succès du premier opus.
Aujourd’hui nombreux sont ceux qui attendent impatiemment la sortie d’un nouvel épisode de Destination H2O. Et on ne vous cache pas qu’on est nombreux dans ce cas là chez OSF!

L’HISTOIRE :

Pour ce Destination H2O #6, Jocelyn nous traîne sur les berges du légendaire Lac du Der-Chantecoq, accompagné de son fidèle ami Patrick Zambeaux. Parmi toutes les destinations de pêche mythiques, le Der occupe une place un peu à part dans notre cœur, surtout depuis l’affaire Big Girl en 2018. Autant vous dire qu’on est super heureux que cet épisode lui rende hommage.

Ce nouvel opus de Destination H2O reprend les mêmes codes que les précédents, à savoir des explications sur la stratégie et les techniques employées, entrecoupées de scènes beaucoup plus visuelles avec la voix-off de ce bon vieux Jocelyn qui apporte des informations sur le déroulement de la session. En l’occurrence, il faut plutôt parler DES sessions car cet épisode retrace 2 sessions d’une semaine chacune, tournées respectivement au printemps et en automne. Ce choix de présenter le Der a plusieurs périodes de l’année permet notamment de nous proposer différentes techniques adaptées aux spots abordés et à la hauteur du lac.

Même si nous avons droit à quelques astuces qui sortent de l’ordinaire (l’utilisation de piques pour palier au problème des roseaux quand on veut exploiter un fond de baie par exemple), le type de pêche qui nous est présenté ici est assez clairement le stéréotype de la pêche en grands lacs. Tout se passe en bateau ou presque, du repérage des spots jusqu’au combat en passant par l’amorçage et la dépose des lignes.
Ceux qui ont l’habitude de tremper leurs fils dans ces immenses étendues d’eau vont forcément se retrouver dans cette vidéo qui a le mérite de très bien illustrer l’essence même de cette approche et de l’état d’esprit des mecs comme Jocelyn qui pratiquent ces big lakes à longueur d’années. Les quelques timelapses réalisés au moment des changements de poste illustrent bien cette ambiance, avec le côté ultra kiffant de se retrouver sur son bateau avec de l’eau à perte de vue autour de soi, mais aussi le côté casse-tête de la logistique à mettre en place.

L’autre gros casse-tête quand on s’attaque à un grand lac comme le Der, c’est de trouver les poissons et malheureusement de ce côté là, les résultats n’ont pas été à la hauteur des espérances de Jocelyn et Patrick. Malgré tout ils arrivent à capturer quelques fishs sympa, mais on sent bien chez les 2 amis que la session s’achève sur un petit goût d’inachevé.

CINÉMATIQUE :

Comme pour les opus précédents, on retrouve Thierry Bissonnier aux manettes, le réal’ officiel du Team Nash France. Les images sont de très bonne qualité et on voit tout de suite que les mecs n’en sont pas à leur coup d’essai. On retrouve des plans tournés au drone (incontournable en 2019!) très cools ainsi que quelques prises de vues sous l’eau. Les grands classiques comme les gros plans, les scènes avec le pécheur en action de dos etc sont très bien maîtrisées et on sent la force de l’habitude chez Thierry dans sa manière de filmer.
La vidéo est très rythmée, parfois même un peu trop avec un montage un peu frénétique et des travellings trop présents sur certaines scènes. Quoi qu’il en soit, malgré ce petit bémol l’ensemble reste super propre et agréable à regarder.

 

BANDE SON :

Une playlist assez classique, dans la plus pure tradition des morceaux d’ambiance un peu chill qui servent avant tout à habiller les images. En gros: simple et efficace!
On a bien aimé l’effort de faire coller les images à la musique sur certains passages, avec quelques décrochages et changements de plans calés sur le beat. Même si la technique n’est pas nouvelle en soi, on apprécie l’effort, d’autant plus lorsque c’est bien réalisé comme ici.

Pour conclure sur ce Destination H2O #6, même si cet épisode s’avère être une vidéo de très bonne qualité on reste un peu sur notre faim. En effet, il coche toutes les cases du bon film de pèche, sans réussir à atteindre des sommets… Il aura manqué quelques poissons, quelques détails au niveau du montage et de la bande son et peut-être aussi quelques minutes supplémentaire pour que cet épisode reste dans les annales. D’autant plus que le sujet ne permet pas de se démarquer; la pêche de grands lacs ayant déjà été abordée dans de nombreuses vidéos avant celle-ci.
Attention, il ne faut pas non plus se mentir, on a passé un très bon moment au visionnage! La sortie d’un nouveau Destination H2O est toujours un petit événement en soi et on ne se lasse jamais de redécouvrir des lacs comme le Der qui sont des hauts lieux de la pêche de la carpe.


ON AIME :

Le parti pris de réaliser la vidéo à plusieurs saisons différentes et d’intégrer quelques flashbacks. L’ambiance vraiment chill et la complicité entre les 2 pécheurs. Le lieu de tournage, toujours magnifique, et surtout la beauté des images: certains gros plans et plusieurs scènes aériennes sont vraiment superbes!

ON AURAIT AIMÉ :

Un peu plus de naturel notamment au niveau de la voix off qui donne parfois l’impression que le texte est récité par cœur. Un peu moins de travellings, ainsi que des plans rallongés de quelques fractions de secondes pour avoir des scènes avec un rythme moins frénétique. Quelques minutes supplémentaires auraient également été les bienvenues: avec 25 minutes d’images on reste un peu sur notre faim.

 

Commentaires

Plus sur AlloFishé

Facebook

Boutique en ligne de produit et vêtements pour la carpe On s'en FISH
Nouveauté Avid carp
Code promo boutique Carption
Carte des spots de pêche de la Carpe en France

Bouillant sur On s’en FISH

Remonter en haut