We back

17 Shares
17
0
0

Je m’étais promis qu’OSF n’était pas mort. J’avais promis aux gars (à la super équipe de passionnés qui m’entourent) qu’OSF n’était pas mort. Je vous avais dit à bientôt. Je m’étais promis que Montluçon 2020 serait la date fatidique avant laquelle je relancerai ce blog. Un blog, un site, un média, appelez-le comme vous voulez mais avant tout un espace de partage libre. WE BACK mamène !

5 mois après l’annonce, mon retour sur les berges un cadeau de la nature en bonus…

Nous sommes le 03 avril 2018, je vous annonçais l’arrivée prochaine de mon second bébé à la maison dans ce qui sera le dernier VLOG que j’ai pu faire avant que la vie ne s’affole. Je vous disais que je serai de retour bientôt, quelques mois certainement après l’arrivée de mon fils et c’était bel et bien le plan. De long mois de nuits en suspens et une charge important de travail à l’agence m’auront par défaut écarté des berges et du net… En oeil qui suivait de loin le brouhaha des médias, une oreille, des doigts et des yeux qui continuaient d’échanger avec ceux qui me sont chers et avec qui je continuais de partager ma passion de loin. C’était pour moi un déchirement de ne pas être plus présent, de ne pas pouvoir donner plus de temps à OSF que vous aviez appris à aimer et à demander. Et c’était pour nous (Quentin, Laurian, Quentin, Matthieu, les frères Passera, Flo, Laurent et Jeannot), notre plus belle récompense.
Les gars auront fait ce qu’ils pouvaient pour continuer un peu à faire vivre OSF (merci à toi Benito). Mais force est de constater que le feu s’éteignait petit à petit, que la vie de ce projet perdait son souffle.

Quand la vie décide pour vous

J’ai toujours vu et vécu la pêche comme un putain de souffle dans ma vie. Comme une sorte d’énergie paisible qui m’emplie. J’ai toujours vu et vécu On s’en FISH comme un moyen de prolonger au maximum un temps de pêche numérique. Comme une source d’énergie différente qui m’emplie.
Après avoir passé de longues heures sur mon vélo pour honorer un pari sportif que mon frangin m’avait fait je m’étais promis de revenir en juin sur les berges histoire de me remettre un bon shoot de nature, de copains et de poissons ! Putain j’attendais ce moment avec tellement d’impatience vous n’imaginez même pas !

Cependant, depuis quelques mois j’étais pris de douleurs au ventre, jusqu’à ce matin du 13 Juin dernier où j’ai dû me faire emmener aux urgences, plié en deux. Un journée d’observation sous morphine, une seconde d’analyses, une opération lourde, 40 points de sutures et 5 jours de surveillance. Je sors de l’hôpital avec cet amer goût de “qu’est-ce qui se passe” bordel ?

Quelques semaines plus tard le verdict tombe : cancer du colon, mon monde est changé à tout jamais…

Seul ceux qui ont vécu cette maladie peuvent comprendre ce qui se passe dans ma tête depuis ce mois de juin 2019. Ceux qui on vécu la maladie savent à quel point la vie est précieuse quand elle ne tient qu’à pas grand chose. J’ai eu beaucoup de chance dans mon malheur. J’ai eu la “chance” d’être diagnostiqué post-opératoire, j’ai eu la “chance” que tout se soit bien passé et qu’il n’y ai pas de métastases. J’ai la “chance” de me considérer comme guéri. J’ai la chance d’être entouré de gens formidables qui me soutiennent (merci ma chérie, mes enfants, ma famille). J’ai la chance de pouvoir avoir une vie “normale” après de long mois de traitement préventifs.

Bordel et après ?

Les copains m’appellent souvent pour me demander comment ça va, comment se porte la famille. Merci à vous, mais une question revient sans cesse :

“Mec OSF c’est définitivement mort ? Tu relances ou pas ?”

Non bordel, OSF n’est pas mort et ne sera JAMAIS mort puisqu’On s’en FISH c’est avant tout un état d’esprit, un rapport différent à la pêche, un rapprochement entre ce qu’on vit au bord de l’eau et ce qu’on aime en dehors. OSF ce n’est pas juste des articles ou des photos ou des vidéos. OSF c’est plus que ça, c’est de se croiser au bord de l’eau et de se dire qu’on a aussi le droit de ne pas ressembler à un militaire qui boit des bières et parle très/trop fort. OSF c’est ton pote qui fait nimp’ à emmener sa plus belle paire de sneakers dans 20cm de boue et qui te dit “mec je m’en fout je les mettrai à la machine en rentrant !”

Alors oui depuis de longs mois pas de news, pas d’article, pas de partage, rien.
La vie a fini par décidé pour moi/nous mais c’est bel et bien, maintenant, le retour de votre blog/média/site favoris et BORDEL QU’EST-CE QUE ÇA FAIT DU BIEN !!!

Beaucoup en sont encore, de nouvelles têtes sont arrivées, à vous de kiffer !

Et maintenant, OSF c’est quoi ?

Pour les plus adeptes, vous l’avez vu, OSF a changé de skin, on se veut désormais un site plus allégé, plus structuré, avec moins de publicité et beaucoup plus de place aux belles images, à la vidéo et au long texte.
Après discussion, tous les gars sont d’accords pour publier moins de contenus, mais plus qualitatifs toujours dans l’esprit OSF ! On ne se prendra jamais au sérieux, vous n’aurez jamais l’impression qu’on est un média comme les autres.
Nous ce qui nous anime ce sont des choses vraies, vécues par des gens qui nous ressemble, des mecs qui passent du temps à produire mieux et moins ! Par exemple ? Une belle et longue histoire sur certaines légendes de notre passion. Des sélections de photos qui nous ont troué les yeux. Des analyses de vidéos références. Des dossiers spéciaux pour lesquels on fait place au vécu, pas aux textes markété en provenance des plaquettes des marques. ON en fera MOINS MAIS MIEUX.

Et à court terme ? ET bien j’ai/on a la chance d’avoir des copains un peu partout en Europe et bientôt vont sortir plusieurs articles dont : un récit de Samir Arebi sur le concept de chance/malchance et sur le difficile équilibre entre les deux, un dossier spécial sur le légendaire SS3000 Entoh avec des interviews de grands noms qui les ont possédé, une interview sans concession de Gio de Monkey Climber et bien plus encore… Alors accroche ton slip et on se croise dans les allées de Montluçon !

ET pour finir, juste un mantra à se répéter régulièrement :
Si c’est pas vital, c’est pas grave !

Vers l’infinité (pic par @Florent Bruneau)
17 Shares
You May Also Like